Ma boite à outils : IMO ou EMDR ?

Écrit par dans Blog |

Les techniques d’intégration Neuro-émotionnelle par stimulation bilatérale : IMO ou EMDR

Alors, IMO ou EMDR ? mais avant, parlons votre unicité.

Ma boite à outils

Mon cheminement dans cette merveilleuse science humaine m’a permis de me former à des techniques récentes de retraitement des traumatismes. l’IMO fait partie de ces techniques qui permettent de libérer des chocs du passé.

boite a outilsIl n’y a aucun cheminement identique au votre : vous êtes unique, votre parcours de vie est unique, et votre objectif l’est également ! il n’y a pas de trame d’aide toute faite applicable à tous. Chaque outil est particulier. Certains seront réceptifs à tels ou tels outils, alors que d’autres personnes non. Les outils doivent être utilisés pour vous permettre de résoudre votre problématique, et seront utilisés selon le besoin de votre parcours.

Cette unicité est  valable pour nous thérapeutes également : les techniques utilisées sont identiques, mais c’est notre parcours, nos expériences de vie qui vont leur apporter une « touche » particulière. Le praticien en psychothérapie est unique lui aussi dans sa façon d’être et d’utiliser les techniques avec sa sensibilité.

La première chose à écouter pour vous, c’est votre ressenti, votre intuition. Il est nécessaire que vous vous sentiez en confiance, que vous sentiez la confiance envers le praticien en psychothérapie.  Il est très important que vous vous sentiez bien en présence du thérapeute qui va vous guider. Sentez-vous qu’il possède cette capacité à cheminer avec vous dans ces moments qui ont pu être difficile pour vous ?

IMO EMDR

A présent, je vous fais découvrir le premier outil : l‘I.M.O ou l’intégration par les mouvements oculaires.

L’IMO ou EMDR, sont-ils issus de recherche scientifique ? Au départ non ! C’est Francine Shapiro qui a découvert la technique dans un parc. Elle se promenait en pensant à un certain nombre de vieux souvenirs pas très agréables. En même temps, elle admirait le cadre tout autour d’elle. Elle s’est rendu compte que plus elle bougeait les yeux de part et d’autre, plus ses souvenirs pénibles s’estompaient. Elle poursuivit ses recherches avec un groupe de volontaires, et en fit le sujet de sa thèse de doctorat. Etant donné l’efficacité de sa techniques, le corps médical l’a diffusée au service des personnes en souffrances psychologiques.

IMO ou EMDR, a qui s’adressent-ils ?

L’EMDR a été utilisé pour aider les personnes qui ont subi de très grands traumatismes, ex faits de guerre, victimes d’agressions ou d’accidents, victimes d’agressions sexuelles… Cette technique s’est montrée très efficace pour venir en aide aux personnes ayant subi des traumatismes lourds. Son champ d’application s’est aussi étendu au traitement des dépendances, au deuil, au développement ou à la récupération de capacités mentales ou émotives dans tous les domaines de la vie.

Différences entre IMO ou EMDR

L’IMO, utilise elle aussi les mouvements oculaires et permet de traiter les mêmes causes que l’EMDR. Danie Beaulieu, Phd, a développé cette technique, par des mouvements oculaires en utilisant des directions que l’EMDR n’utilise pas. L’IMO utilise le mouvement oculaire guidé pour vous permettre d’accéder à l’information enregistrée dans toutes les modalités sensorielles, cognitives et émotives. L’Intégration par les Mouvements Oculaires est rapide et efficace parce qu’il aide votre psyché à faire ce pour quoi il est désigné : vous autoguérir en utilisant vos ressources internes.

IMO ou EMDR en résumé

Les mouvements alternatifs semblent relancer le processus de traitement de l’information. Cela permet à l’individu de dépasser la phase du traumatisme, d’en modifier sa perception. Il y  puise de nouvelles ressources dans la réalité présente et dans sa propre capacité à opérer des choix. En une seule séance, il est fréquent que le patient revive de manière intense certains aspects du traumatisme. Un calme et un sentiment de compréhension nouvelle de l’événement accompagnent rapidement ces sensations et celui-ci n’est alors plus associé à des émotions douloureuses et des croyances négatives et dépréciatives de soi.

Dans la grande majorité des cas, une séance semble suffisante pour retraiter une situation. Il vous suffira de penser au moment traumatique et de suivre avec vos yeux, les mouvements que je vous indiquerais à l’aide de mes doigts ou d’un stylo.

Vous pensez ou sentez que cette technique pourrait vous aider ? N’hésitez plus, pour me contacter, c’est ici.

Découvrez dès le prochain article, la technique du Dr Claude Imbert portant sur la libération des mémoires prénatales

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.