Donnez un nouveau souffle à votre Vie

Éviter la dépendance amoureuse ? C’est possible !

Écrit par dans Blog | 1 commentaire

libre de la dépendance amoureuse

Vous avez pu remarquer qu’il y a dépendance amoureuse ET dépendance affective. Vous êtes de nature « libre, indépendante » dans une relation d’échange équilibrée, tout va bien.
Pourtant, un jour vous vous réveillez avec le sentiment d’être dépendante ! Au secours !

Que s’est-il passé pour vous ? Qu’est-ce que ce sentiment de dépendance amoureuse ?

Vous n’y comprenez rien ! Tout allait bien, aucune souffrance, un plaisir à chaque fois d’apprécier de la part de votre chéri(e) les sms, les mails, les rencontres, aucune attente de votre part. Tout est fluide, les échanges sont harmonieux.

pourquoi cette dépendance amoureuse

Un matin pourtant, vous vous réveillez avec un sentiment d’attente, de peur, d’angoisse. Qu’est-ce qui se passe ? Où est-il/elle ? Vous vous détestez, ce n’est pas le « vous » que vous connaissez ! Qui est cette personne qui habite mon corps ?

Vous devenez comme « assoiffée » de la présence de l’autre et surtout Vous n’y comprenez rien ! Votre chéri(e) devient source de souffrances pour vous. Vous n’êtes plus en paix, petit à petit, vous n’êtes plus vous-même.

Pourquoi cette douloureuse dépendance amoureuse ?

Cette notion de dépendance si douloureuse alors que vous êtes si libre et indépendant(e) dans votre état de « normalité quotidienne ». Vous perdez pied et confiance en vous petit à petit.

Etat amoureux

Certains vous diront, c’est normal, tu es amoureuse. Oui, c’est vrai, mais vous l’étiez également au début de la rencontre. Cet état qui vous met des petits papillons dans le ventre,  qui vous donne envie de sourire béatement, qui  vous donne un air un peu « simplet ». Cet état où le monde change, ou plutôt votre regard sur le monde change, un peu comme si votre vie se teinte de la couleur rose bonbon, de barbapapa, de guimauve.. Vous voyez des cœurs partout, vous pensez à l’autre tout le temps, vous sortez de votre temps de vie quotidien.

Pourquoi cette bascule de l’envie d’être avec votre autre vers la douloureuse dépendance amoureuse ?

La dépendance amoureuse n’est pas de l’amour, mais un état de souffrance qui s’est installé brutalement en vous.

l'amour et la dépendance amoureuse

Totalement incohérente et douloureuse, cette dépendance amoureuse s’est installée en-vous du jour au lendemain.

Est-ce vous qui avez un problème ? Ou peut-être allez-vous jusqu’à vous dire que vous êtes un problème, que vous allez « briser » cette merveilleuse rencontre ? Vous êtes passé dans un état de frustration quasi permanent sans comprendre pourquoi !

Votre regard sur les « dépendants affectifs » vient de changer.

Si vous n’étiez pas dépendant(e) affectif avant, vous ne l’êtes pas plus aujourd’hui. Vous traversez simplement un état de dépendance affective créé « artificiellement et radicalement » par un changement brutal d’habitude.

Souvenez-vous…

Au départ de votre histoire d’amour, vous étiez dans le respect de l’autre, de son espace. Un contact par jour suffisait à vous faire « marcher un mètre au-dessus du sol ». Puis, les échanges se sont intensifiés, votre « Autre » a commencé à vous écrire plus, à vous contacter plus.

Vous étiez surprise, mais êtes « entré(e) » dans le jeu, vous sentant de plus en plus valorisé(e) par cet « intérêt ».
Il ou elle vous écrit même pendant ses heures de travail et malgré la masse de travail.
Waouh, c’est grisant.
Et puis, du jour au lendemain, votre amoureux(se) ne vous écrit plus du tout. Vos messages, sms, restent sans réponse. Pourtant, au téléphone, lors des rencontres, votre Autre est toujours présent, elle ou il manifeste des gestes de tendresse même d’amour. Vous n’y comprenez rien.

Vous commencez à être dans l’attente. RIEN. Vous surveillez votre téléphone, votre messagerie, vous n’êtes plus en capacité de vivre le bonheur qui est en vous, d’être dans le moment présent. Vous allez donc, au mieux,  lui demander pourquoi il ne répond plus à mes messages, au pire, lui reprocher de ne pas répondre à vos messages.

Sa réponse : « je travaille ».

Oui, vous comprenez  bien, mais… « avant lorsque tu allais jusqu’à m’envoyer 300 sms par jour, tu travaillais aussi… » et votre frustration augmente d’heure en heure.

Incohérence ! Votre joli petit bijou de cerveau va tenter de résoudre l’énigme et de trouver pourquoi. Et là, s’instaure l’état de dépendance amoureuse de plus en plus fort, vous amenant à la souffrance par l’incohérence.

L’être humain est encore visiblement « programmé » pour exprimer ses frustrations par les reproches, vous allez exceller dans ce domaine. Vous vous transformez peu à peu en harpie. Vous ne vous reconnaissez plus.

La solution à cette dépendance amoureuse ?

Pour que l'amour soit de plus en plus vrai, communiquez

En parler de toute urgence à votre chéri(e), lui dire combien s’est éprouvant pour vous de passer par une telle abondance de contact à un sevrage direct et brutal.
Lui dire de quoi vous avez besoin pour sentir ce lien si précieux entre vous deux.
Bannissez les reproches de votre quotidien et instaurez la notion de besoin pour vous. Les besoins sont personnels et issus de votre histoire de vie. Un mot clef : COMMUNIQUEZ !

Une piste…

Si votre Autre est dans un amour sincère, il cherchera à vous permettre de retrouver votre état d’indépendance. Et ceci, tout en étant à vos côtés, en vous rassurant par rapport à l’amour qu’il vous porte.

Si votre Autre vous dit « c’est n’importe quoi », n’est pas à l’écoute de vos besoins ET cherche à vous culpabiliser, en vous disant, je pensais que tu étais plus forte, plus indépendante… PRENEZ LA FUITE !

En quoi votre Autre a besoin que vous soyez fort(e) ? Pourquoi a-t-elle (il) besoin que vous soyez fort(e) ? Vous n’êtes pas dans cette rencontre pour prendre en charge son état de mal être intérieur en étant forte.

Vous rappelez POURQUOI vous avez envie de partager un amour est essentiel pour quitter cet état de dépendance créé de toute pièce par votre partenaire, souvent inconsciemment il faut le souligner. Vous la/le nourrissez d’amour et son besoin est comblé. Le vôtre ne l’est pas ? Alors passons à la suite !

Comment revenir à vous 

  • Prendre conscience de ce que représente pour vous le couple idéal
  • Nommer les qualités essentielles principales importantes que votre partenaire  doit véhiculer
  • Prendre conscience des gestes, mots, attitudes qui vous donnent immédiatement le sentiment d’être aimé
  • Etre dans un dialogue clair avec votre partenaire
  • Etre dans la réalité de ce qui se passe, ne pas cherchez à idéaliser une situation qui ne l’est pas
  • Faire la différence entre dépendance affective et dépendance amoureuse. Pour cela je vous invite à lire cet article : la dépendance affective, derrière un terme à la mode, un vrai trouble.
  • Mais aussi, découvrir ce qui se rejoue de votre histoire de vie à l’aide de l’Alchimiste, c’est vous !

Les appuis 

coeur de Marie, la fleur de la résolution de la dépendance amoureuse
  • Fleurs de bach : cœur de Marie de chez DEVA
  • Olfactothérapie : l’huile essentielle de rose
  • Nutripuncture : nutri yin / yang et nr 04 13



L’amour existe pour être vécu, créé pour mettre en valeur et  augmenter le bonheur qui est déjà en vous. Rayonnez pour partager avec autrui ! L’amour c’est peut-être simplement un échange de bonheurs. N’oubliez que personne ne peut vous rendre heureux(se), il n’y a que vous qui puissiez le décider !

Etre ensemble, amoureux est un cadeau une chance, cultivez-là

Souvenez-vous qu’il est normal, contrairement aux idées que l’on essaye de vous inculquer, d’avoir envie d’être avec la personne que l’on aime, que l’on ait envie de passer du temps avec elle. Normal, surtout au début de la rencontre, si tel n’est pas votre cas, je vous propose de vous interroger sur la véritable nature de vos sentiments.

Un commentaire

Join the conversation and post a comment.

  1. Marie

    J’adore cet article je me reconnais dans cette histoire
    merci merciiiiii
    J’ approuve et je signe Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.